Accueil » FORAGE D'EAU AGRICOLE » Sécheresse dans les Hautes-Vosges

Sécheresse dans les Hautes-Vosges

Tous les professionnels du monde rural l’ont remarqué, depuis 2 ans le niveau des nappes phréatiques dans les Vosges (département 88), en particulier les Hautes-Vosges, est au plus bas.

La commune du Val d’Ajol (une des communes les plus étendues de France) est particulièrement touchée par ce problème, car de nombreux hameaux, lieux-dits et fermes isolés ne sont pas desservis en eau potable. La plupart sont autonomes sur des sources ou des captages dits « de surface », avec des eaux peu profondes (moins de 10 mètres de profondeur),  tributaires du climat et souvent acides. Et nombreuses de ces sources ne suffisent plus à couvrir les besoins en eau des élevages, et même parfois domestiques avec des puits qui se tarissent en été.

Pourtant, les grès vosgiens constituent une aquifère (couche géologique productrice d’eau) très intéressante d’un point de vue quantitatif autant que qualitatif.

C’est pourquoi la présence sur le terrain de l’équipe des Forages et Chauffages de l’Est avec son sourcier est la bienvenue en cette période de sécheresse !

Forage d'eau au Val d'Ajol

Forage d’eau au Val d’Ajol

Grâce aux indications de notre sourcier et à la puissance de nos deux foreuses Hütte 250GT, nous sommes capables d’aller chercher les veines d’eau profondes circulant dans les failles des grès vosgiens au-delà de 10 mètres de profondeur pour assurer une quantité d’eau fiable et qualitative, et même si nécessaire jusqu’à 100 mètres et plus, ce qui impose souvent de traverser les couches très dures des granites sous-jacens.

Mais pas d’inquiétude à avoir, c’est presque une formalité pour nos puissantes foreuses !

En été 2015 nous avons été contacté par Monsieur PETITJEAN Gilles, éleveur laitier et producteur de fromages au GAEC de Rapaumont (Val d’Ajol). Monsieur PETITJEAN était en manque d’eau et devait tous les 2 jours chercher des citernes d’eau au village pour couvrir les besoins de son élevage.

Notre sourcier s’est alors rendu sur place et a trouvé une veine d’eau proche du sommet (600 m. d’altitude) qu’il a estimé à 30 mètres de profondeur.

La foreuse a suivi, et seulement quelques heures après sa mise en place l’eau jaillissait à un débit de 2,5 m3/heure, alors que nous étions à 27 mètres de profondeur !

Cela fait aujourd’hui 2 ans que le GAEC de Rapaumont est autonome en eau grâce à nos travaux.

En ce mois de juin 2017, nous sommes de retour au Val d’Ajol pour offrir nos services à plusieurs exploitations et gîtes en pénurie d’eau.

Nous avons commencé par l’EARL des Hauts de Salmon (M. PETITJEAN Etienne), où nous avons trouvé une veine d’eau à 75 mètres de profondeur, depuis le plateau sur le sommet. Le débit est de 4 m3/heure (soit près de 100 m3 d’eau par jour !) ce qui couvre amplement ses besoins !

Puis nous sommes allés au GAEC du Haut des Trés (Lieu-dit la Chaume – M. Mougenot et M. Mathiot), où nous avons obtenu le même résultat !

A noter que dans les deux cas nous avons rencontré des granites très durs à partir de 50 mètres de profondeur. Très durs vous dites ? Oui, mais pas pour nos foreuses Hütte 250 GT qui font parler toute leur puissance lorsque cela est nécessaire !

Un forage d’eau de 80 mètres dans ces conditions ne prend que quelques heures avec notre matériel ultra-performant.

Nous avons également dépanné un particulier qui manquait d’eau pour l’usage domestique de sa maison, en lui trouvant une veine d’eau à seulement 15 mètres de profondeur, dont le débit est d’au moins 500 litres/heure, avec une réserve naturelle d’environ 4 m3 !

Cette semaine nous sommes aux gîtes de M. REMY Jean-Pierre (boucher à Arches), qui est également en manque d’eau surtout en été. Nous y réalisons évidemment un forage d’eau, mais également deux sondes géothermiques à 100 mètres de profondeur pour l’installation d’une pompe à chaleur DIMPLEX qui sera également assurée par nos soins.

Puis nous irons au GAEC de la Sentinelle chez M. SIMONIN Patrick pour lui réaliser un forage d’eau capable de couvrir les besoins importants (environ 20 m3 d’eau par jour) de son élevage de vaches laitières.

L’EARL des Hauts de Salmon et le GAEC de la Sentinelle ne sont pas en manque d’eau puisqu’ils sont desservis par la commune, mais la réalisation d’un forage d’eau suivi d’une installation de pompage et filtration par nos soins leurs assureront un retour sur investissement rapide puisque à l’inverse de l’eau communale, l’eau du sous-sol est totalement gratuite !

Les Forages et Chauffages de l’Est continuent à imposer leur présence dans les Vosges pour faire réaliser aux éleveurs d’importantes économies sur leurs factures d’eau, ou simplement pour dépanner les élevages et particuliers qui manquent d’eau, mais nous sommes présents aussi sur l’ensemble de la région Grand-Est grâce à nos deux ateliers de forages.

Si vous souhaitez bénéficier de nos services, demandez la visite de notre sourcier qui saura vous conseiller et vous établir un devis.

Pour cela, appelez le 07.89.04.22.36

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *