Accueil » Chauffage » Biomasse

Biomasse

La biomasse, une source d’énergie renouvelable

KWB_Multifire_Ansicht_02_chaudiere-biomassekwb_schema_chaudiere-plaquettes

Le terme biomasse désigne l’ensemble des matières organiques pouvant devenir des sources d’énergie.
Si on utilise cette biomasse pour se chauffer, on dit d’elle que c’est une biomasse thermochimique.
Il existe trois grandes catégories de constituants de la biomasse :

  • La biomasse lignocellulosique, ou lignine (plaquettes de bois déchiqueté,..) pour le chauffage.
  • La biomasse à glucide (Céréales, Betteraves à sucre,…) pour le biogaz.
  • La biomasse oléagineuse, riche en lipides (Colza, Palmier à huile) pour les biocarburants.

Les plaquettes forestières

chauffage-biomasse-plaquette-bois-dechiqueteLes plaquettes forestières, ou bois déchiqueté, se composent de fragments issus de l’exploitation des forêts et de l’entretien des taillis et bocages. Économiques et performantes mais humides à la livraison, elles s’utilisent avec des chaudières spécifiques. Contrairement à la bûche, elles permettent l’automatisation du chauffage à condition de pouvoir stocker en quantité suffisante.

La marque NF Biocombustibles solides garantit la qualité des produits.

Forages & Chauffages de l’Est est fournisseur de bois déchiquette ou plaquettes forestières pour l’Alsace et la Lorraine.
Avec notre offre de livraison, vous contribuez à la réduction des émissions de CO2 en utilisant un circuit de distribution court.

Les avantages de la biomasse

Meilleur bilan carbone

En remplacement d’un chauffage traditionnel au fioul ou au gaz, l’utilisation de la biomasse pour la production d’énergie thermique permet d’éviter l’émission de 1,3 à 1,4 t CO2 pour chaque tonne de biomasse utilisée.

1185501bilan

Compétitivité de l’énergie

Outre les avantages environnementaux, le chauffage à la biomasse offre avant tout, pour l’utilisateur sérieux, la possibilité de réduire substantiellement ses coûts énergétiques.
Le prix de revient de la biomasse est souvent très inférieur à celui des combustibles fossiles.
Le calcul de ces coûts tient compte de la valeur thermique du combustible, mais ne tient pas compte du prix du système de chauffage.

Stabilité du coût de l’énergie

Au delà du prix, l’intérêt économique du bois réside dans la stabilité de son prix dans le temps qui s’explique par les facteurs suivants :

  • Le bois est une des rares matières premières dont le prix n’est pas indexé sur le prix des énergies fossiles. Son prix ne suit pas la tendance du marché du baril de pétrole.
  • Le bois étant issu d’un processus simple peu consommateur en énergie, l’augmentation du prix de l’énergie n’a qu’un impact très limité sur le coût de production des copeaux (comparativement aux autres énergies).

Si l’investissement de la chaudière bois est supérieur à celui d’une chaudière classique, le coût moindre du combustible le compense tout au long des années de fonctionnement.
Cette particularité constitue par ailleurs un gage de stabilité : la facture totale annuelle du chauffage au bois (amortissement de l’investissement : part fixe + achat de combustible : part variable) se répartit différemment de celle des énergies fossiles.
Quand pour le bois la part variable sujette à évolution dans le temps représente 30 à 40 % de la facture totale, elle s’élève à 90-95 % pour les énergies fossiles.

KWB-chaudiere-biomasse

Comments are closed.