Accueil » Forage » Les étapes du forage

Les étapes du forage

L’installation du chantier et la mise en place de la foreuse

chantier-forage-vertical-geothermie-bandVotre chantier de forage débute par l’arrivée de notre matériel et la descente de la foreuse.

Forages et Chauffages de l’Est possède deux foreuses dont un modèle Hütte 205 GT de 17 tonnes capables de forer jusqu’à 650 mètres de profondeur.
Malgré ces proportions impressionnantes, nous sommes capables de forer à quelques mètres d’une habitation.

La foreuse se déplace sur des chenilles minimisant l’impact sur les pelouses et les jardins.

Ensuite, nous mettons en place tout le matériel nécessaire pour votre chantier dont un bac de récupération des boues de forages pour avoir un chantier propre.
Et nous procédons au calage de la foreuse.

forage-vertical-profondeur-650m-hutter-entete

La Foration

Cette étape marque le début du chantier, la foreuse commence à réaliser le forage.
Notre foreuse équipée de double tête permet de forer à haute vitesse.
Au fur et à mesure de l’avancement de la tête de forage, on insère des tubes en acier pour éviter tout éboulement dans le puits.

Le tubage par avancement

06878548_PVI_0001_A371390_PSCette technique consiste à forer au marteau fond de trou et a tuber le forage de façon simultanée dans le but d’isoler les parois (« coffrage ») et de permettre une stabilité et une isolation parfaite du forage.
Forages et Chauffages de l’Est utilise un dispositif Hütte qui associe un outil de forage et un dispositif d’entrainement simultané des tiges et des tubes.
Après avoir retiré l’outil de forage, nous passons maintenant à la mise en place des tubes PVC dans le forage.
Les tubes PVC de qualité alimentaire, de longueur 3 m et de Ø 112/125, sont crépinés pour filtrer l’eau sur toute la hauteur du forage sauf pour les premiers et derniers qui sont lisses.
Les tubes sont assemblés par filetage.

Le gravillonnage

Graviers_CalibresAprès dépose des tubes en acier, nous mettons en place des graviers ronds de granulométrie comprise entre 0,95 mm et 3,8 mm dans l’espace laissé libre.
Ces graviers assurent le comblement des éventuelles cavités, le filtrage de l’eau de la veine souterraine et le maintien du tube afin qu’il ne se déforme pas.

La cimentation

La cimentation d’un tubage dans un forage est une opération capitale pour la préservation de la qualité des eaux souterraines et la longévité de l’installation.
Qu’il s’agisse d’isoler différentes formations ou simplement de protéger la tête de forage contre les éventuelles pollutions par la surface, il faut procéder à une cimentation de l’espace annulaire sur une profondeur de quelques mètres à plusieurs dizaines de mètres.

La cimentation a pour but d’éviter les infiltrations d’eau depuis la surface.
Elle vise à obturer l’espace compris entre le cuvelage et les terrains forés sur toute la partie supérieure du forage, jusqu’au niveau du terrain naturel. Elle est réalisée par injection sous pression par le bas, durant l’exécution du forage.

  • La cimentation permet de protéger la colonne de tubage contre la corrosion côté terrain.
  • Elle ancre définitivement le tubage au terrain.
  • Elle protège contre la pollution

Le nettoyage

Le nettoyage « air-lift » du forage se réalise par injection d’air comprimé dans le fond du puits, ce qui créé un geyser impressionnant.

Le pompage d’essai

Les essais de pompages permettent de finaliser avec précision le débit d’exploitation du nouveau forage.
L’équipement définitif d’une pompe immergée peut ainsi être envisagé.

 

Comments are closed.